• Option chemise

    Les combishorts sont lâchés

     Urban Outfitters / Mango / ? / Sisley Motel / Samantha Pleet / 3 Suisses

    Option légèreté

    Les combishorts sont lâchés

     Pepe Jeans / Naf-Naf / Sessùn / Puma / Maezumzum sur T&N / Samantha Pleet

    Option façon robe

    Les combishorts sont lâchés

    Oasis / River Island / Samantha Pleet / Mango / Sugarhill / Topshop


    C'est intéressant de comparer les différents systèmes de résorption de tissu à la taille et les effets qui en découlent : pinces ou plis avec braguette ou boutonnage, ceinture, coulisse avec lacet, élastique sur tout le tour de taille ou seulement sur une partie...

    On notera la nomination à trois reprises de Samantha Pleet, la spécialiste brooklynite du mini mini wouah wouah. Il est probable qu'on la voie repasser par ici prochainement.

    A l'origine je cherchais des petites choses dans le goût du deuxième tableau, mais mon amour des chemises essaye de me soudoyer. Qui va gagner ? Il va falloir trancher, et il y a tellement d'options que je pense essayer de décliner 2 modèles différents.


    votre commentaire
  •  I. Le projet

    Ils étaient faits pour s'aimer

     

    C'est ainsi, les restes des deux derniers projets semblent s'entendre à merveille, et ils veulent partir ensemble en colonie de vacances. Sur le dépliant, ils ont vu le haut à fleurs de Bonnie, c'est là qu'il veulent aller. Ils s'y voyaient déjà :

    Ils étaient faits pour s'aimer

    Mais là je leur dis les gars c'est moi qui vous conduit, ce sera l'été et il fera chaud, et je vous rappelle que le fleuri monte à l'avant et que le jaune pourra s'étaler sur les côtés de la banquette...

    Ils étaient faits pour s'aimer

    tissu + corps humain + soleil -> tissu + H2O

    Il sera plus sage de mettre une sécurité enfant !

    Ils étaient faits pour s'aimer

    Et bien entendu, il ne me reste pas de morceau assez grand de tissu fleuri pour faire tout ça d'une pièce.
    A suivre...

    II. Le patron

    Je suis partie de la base corsage à découpe bretelle avec élargissement. Au départ je voulais déplacer la pince poitrine dans la couture de l'empiècement jaune, mais comme ce dernier ne remontait pas jusqu'à la poitrine c'était mort.

    Sur l'autoroute des vacancesSur l'autoroute des vacances

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le défi était d'arriver à patronner les plis de l'épaule et les mancherons en gardant une emmanchure suffisamment large pour être à l'aise, sans que le bas de l'emmanchure descende en dessous de la ligne de poitrine. J'ai essayé un truc, fait une toile juste pour l'emmanchure, corrigé, redessiné le patron et découpé les pièces dans les petites chutes.

    III. Le vêtement terminé

    J'ai ajouté un biais à l'encolure sinon cela faisait trop mou et tristoune, et j'ai creusé l'encolure d'environ 2cm par rapport au patron. Les mancherons semblent vouloir se contorsionner à leur aise malgré le repassage. Pour la fermeture, j'ai opté pour une glissière à double curseur au dos. Enfin j'aurais aimé, parce que ça coûte la peau du cul et qu'en plus il n'y avait pas mon cher jaune.

    Sur l'autoroute des vacances Sur l'autoroute des vacances

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    J'ai étrenné mon pied à poser les fermetures à glissières lambda. Sachant que ça fait huit ans qu'il est dans mes affaires et que j'ai un nombre très limité d'accessoires, on pourra déduire que je suis un gros porc avec un palmier dans la main sans prendre trop de liberté avec la vérité !

    Sur l'autoroute des vacancesSur l'autoroute des vacances


    2 commentaires
  • Robe jaune côté

      Etape n°3 pour la robe d'inspiration marine : dessiner le patron. Comme il me restait à tenter la déclinaison en robe du patron de base fait à mes mesures, j'ai procédé à l'élargissement robe, dans lequel j'ai ensuite dessiné la découpe des pièces pour que cela corresponde au dessin technique. Le déplacement des pinces poitrine fut un moment propice à la méditation... Au jour férié suivant, j'ai fait une toile d'après tous mes petits bouts de patron (16 pièces plus la parementure), pour constater qu'il allait mieux valoir que je parte de l'élargissement corsage et tout redessiner si je voulais la robe aussi cintrée que dans mes rêves. J'en ai profité pour corriger l'échancrure du dos et caler la profondeur du col.

      Le week-end suivant, j'ai sacrifié un beau coton jaune de chez BGF d'une couleur aux vertus antidépressives. Sérieusement, à chaque fois que je regardais ce coupon resté plié sur ma table un certain temps, sa luminosité parfaite me mettait de bonne humeur. Alors qu'à côté de ça j'ai un dessus de lit couleur jaune d'oeuf qui m'a toujours semblé trop saturé pour me faire cet effet, et que le jaune citron est trop froid pour être caressé longtemps du regard. Bref. Je ne voulais pas en faire n'importe quoi de ce coupon, mais je me suis dis qu'il en resterait à la brocante, et que ce projet méritait le meilleur, et que la chance allait tourner, et que j'allais faire une toile nickel, etc.

    chaine trame jaune

    Chaîne jaune couvre-lit + Trame jaune citron
    =
    Le secret de la bonne humeur

      Et c'était du très bon tissu à toile en vérité, même que je retournerais volontiers assécher le rouleau pour en faire mon tissu à toile officiel. Et donc cette toile avec parementure s'est rapidement révélée être une sérieuse concurrente à l'hypothétique robe finale. Ben oui, je suis comme ça, une fois que je suis suffisamment contente d'un bricolage et que j'ai vu si ça pouvait donner ce que j'espérais que ça pouvait donner, c'est difficile de me bouger davantage les fesses dans l'ultime effort pour obtenir le projet super-shiny dans son aboutissement plus-que-parfait.

      Sur cette toile, j'ai seulement eu à ajouter 2 pinces au dos. Dilemme : pinces droites qui cassent l'ondulation à la taille, ou pinces obliques au mépris de l'orthodoxie pour une ondulation de taille préservée. Et comme l'ondulation de taille est un peu l'argument de vente... en fait, ces pinces obliques rendent assez bien (Coué ? quesse qu'è dit?). Enfin ça donne le galbe que je voulais quoi. Par contre, force est de constater que le cul à tendance à remonter et former un pli. La faute à ces pinces supplémentaires pas placées comme le patron l'aurait calculé ? En tout cas sur la version définitive j'approfondirai les 2 pinces existantes sans en ajouter de secondaires.

    Miaou Miaou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Le col une fois réalisé avec 2 morceaux et non avec un misérable lambeau sans tenue, avait une tête bien portante qui faisait plaisir à voir. En réaction à la pénurie de zip dans le tiroir, j'y ai pris des boutons jaunes (couvre-lit) et ai improvisé une patte de boutonnage en vagues en grattant sur le surplus de couture. Je ne trouvais pas la jointure du col tip top, à cause des ridules des coutures à la main, et des liens qui laissent une impression de vide noués en noeud simple. Mais un noeud décoratif s'y déploie plutôt joliment.

    robe jaune boutonnage robe jaune devant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1 cm de marge de couture, il semble que ce tissu
    soit un peu transparent...

     

    Let The Sunshine In 

                Let The Sunshine In

     

     

     

     

     

     

     

     

      L'inconvénient de cette robe, c'est que les épaules ont tendance à flotter et glisser un peu sur le côté. Et vu que le dessin a été étudié pour ne pas révéler les bretelles du soutif c'est un peu ballot. Pour remédier à ce problème, il faudrait diminuer la largeur du col pour pouvoir rapprocher les épaules du centre et conserver le dessin du col sur la peau nue.


    2 commentaires
  •   Non, le projet de robe à thème maritime n'est pas passé à la trappe ! Simplement, il faut le temps. Je suis parvenue à faire un dessin technique quasi-définitif. L'ennui au travail étant père de toutes les trouvailles, c'est un détour distrait sur le site anglais d'asos qui m'a permis de rassembler les caractérisques que je voulais pour cette robe et de trancher entre coupe tunique ou cintrée, en me mettant sous les yeux cette petite merveille de découpe et de tenue :

    C'est nous les gars de la Marine

    Vivienne Westwood Anglomania

      J'achète la ligne de taille qui remonte un peu sur les côtés et la ligne de poitrine devant en corbeille. Le noeud est tentant, surtout sur une robe de marin, mais j'ai un peu peur de trop en faire. Peut-être en prolongeant en 2 pans libres le col croisé ?

    Robe marine dessin technique

    Ca devrait donc ressembler à ça


    votre commentaire
  • Dans un de ces moments de flottement entre deux projets, des idées de col mutant ont germé en apercevant un déguisement ringard dans vieil épisode de Dr Who des 60's.

    Comme j'ai aussi envie de tenter une robe à col marin, je vais y adapter cette idée pour obtenir une robe d'été.

    Un peu de grain à moudre:

    Inspiration robe à col marin

    Farfetch / Maryika Vintage / Anna Allen / Au Petit Diable / Ma Belle Demoiselle / Zava sur T&N

    Et ci-dessous, l'image qui prouve que "tout ce qui rentre fait ventre" (dixit ma mamie)

    Dr Who - The dominators

    On parle bien de la fille hein, je ne projette pas de me crasher dans les Bermudes...

    Si je me sens en jambes je ferai le patron en entier, sinon je chercherai une base dans la pile de burda.

    Allons-y, Alonzo !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique